Introduction à l'enseignement du fait religieux en latin en collège
Christine Hersant est professeur de Lettres classiques. Son travail remarquable autour du BO du 27 août 2009 nous emmène à la découverte du programme de Latin. Les objets d'étude que sont l'Amour, la Mort et la Guerre loin d'être passéistes sont indissociables du questionnement sur le monde actuel.
Rome antique
La consultation du B.O. n° 31 du 27 août 2009 relatif au Programme de langues et cultures de l'Antiquité au collège - source des B.O. ultérieurs - confirme le statut fondateur de la culture humaniste quant à l'acquisition des repères nécessaires aux représentations de soi et du monde. Au fil de l'enseignement délivré, tous les centres d'intérêt de la culture antique, c'est-à-dire la lecture, la traduction, l'analyse et l'interprétation des oeuvres authentiques latines et grecques, l'étude des faits de langues, et la confrontation des productions anciennes, modernes et contemporaines sont retracées dans l'optique d'oeuvrer à l'élaboration du portrait de l'élève.
Y concourt la confrontation de la culture de l'Antiquité à l'histoire des arts évoquée dans le B.O. n° 32 du 28 août 2008, qui englobe l'exploration de l'histoire des idées, des sociétés et du fait religieux sans oublier les informations relatives aux cultures scientifiques et techniques.
En latin, de la classe de 5ème à la 3ème, les cinq séquences fondatrices de la cohérence du cursus sont une invitation à conjuguer la découverte dans l'antiquité romaine de trois axes d'étude intitulés "Histoire et vie de la cité", "Vie privée, vie publique" et "Représentation du monde".

La prise en compte du fait religieux dans l'enseignement des langues anciennes, loin d'être passéiste, est indissociable du questionnement sur le monde actuel, donc prépare à l'édification de demain … Il y est question d'une interrogation sur la religion comme expérience humaine. Cette formation vise à concilier une réflexion sur le sens de la vie de l'Homme, le développement de l'esprit critique de tout individu par la déprise de soi - du grec épochè "suspension du jugement" - et l'avènement de l'autonomie de la pensée, par la transmission de savoirs et l'induction d'un comportement ouvert sur soi, sur autrui et sur le monde.

Il s'agit de rappeler que la confrontation à la différence réside, non pas dans la mise en exergue des écarts entre les époques, les cultures et les êtres, mais dans la nécessité de dépasser ces écarts et de découvrir notre humanité plurielle.

Si les étymologies grecque mystèrion  et latine sacramentum conjuguent leurs effets de sens pour nous inviter concurremment à décrypter à travers les termes français mystère et sacrement "une énigme qu'il s'agit de percer à jour" et "une réalité qu'il ne faut pas chercher à comprendre" (?!), le mystère est également au centre de l'enseignement du fait religieux.

Cette notion de mystère conjuguée à la connaissance comme espace de libération réintroduit la dimension du Sacré inhérente à la sphère spirituelle et sonne le rappel du redoutable et du fascinant dans l'enseignement du fait religieux.

Les objets d'étude que nous avons sélectionnés sont trois thèmes incontournables de la culture humaine : l'Amour, la Mort et la Guerre.
Il est fréquent de les aborder alternativement au cours d'une même année scolaire, mais nous avons choisi de les envisager séparément afin de souligner leurs liens particuliers avec le fait religieux, leur insertion dans les programmes et leur mise en rapport avec l'histoire des arts. L'Amour sera inscrit dans l'enseignement en 5ème, la Mort dans celui de 4ème, et la guerre dans celui de 3ème.
 
. L'AMOUR : Pistes d'enseignement de l'objet d'étude de l'AMOUR sous l'éclairage du fait religieux en classe de 5ème.
. LA MORT : Pistes d'enseignement de l'objet d'étude de LA MORT sous l'éclairage du fait religieux en classe de 4ème.
. LA GUERRE : Pistes d'enseignement de l'objet d'étude de la GUERRE sous l'éclairage du fait religieux en classe de 3ème.
. CONCLUSION de l'enseignement du fait religieux en latin collège.

Christine Hersant
Enseignante en Lettres Classiques en collège et lycée
Septembre 2012


 
Créé le 12/12/2011
Modifié le 21/10/2013