Si ce message ne s'affiche pas correctement cliquez ici
La mission Enseignement et Religions est désormais bien en place avec des coordinateurs dans les territoires Formiris et, grâce au site Internet, auprès de tous les enseignants.
A la rentrée 2009, la mission accueille un nouveau pilote à Formiris en la personne de Stève Lepleux, jeune enseignant en sciences physiques, qui travaille depuis plusieurs années dans le groupe Fait religieux des diocèses de Normandie. Il prépare en outre le master « Sciences de l'éducation et de l'enseignement du fait religieux » à l'IFER de Dijon. Stève prend également la relève de l'animation du site Internet, assurée depuis 2005 par Béatrice Mas et Claude Leuridan.
René Nouailhat reste quant à lui responsable de la mission Enseignement et religions au SGEC jusqu'en juillet 2010. Il collaborera avec Stève Lepleux tout au long de l'année 2009-2010.

BASLEZ Marie-Françoise, "Comment notre monde est devenu chrétien", Éditions CLD, 2008, 220 p.
En trois siècles, le christianisme est passé de la situation de religion minoritaire, illégale et parfois persécutée, éclatée en communautés dispersées et très hétérogènes, au statut de religion d'Empire, dans le cadre unifié de l'Église. Comment un tel événement a-t-il pu se produire ? Le débat porte aujourd'hui sur le rythme et les acteurs de cette évolution remarquable. Les enjeux de ce débat sont à l'évidence cruciaux et profondément ancrés dans l'actualité (racines chrétiennes de l'Europe, multiculturalisme et communautarisme, etc.).
(Présentation de l'éditeur)

Récits primordiaux
Une nouvelle collection de la Documentation française, soutenue par l'IESR

Chaque ouvrage de cette collection dirigée par Dominique Borne propose, autour d'un thème ou d'un personnage, six récits réécrits et adaptés par des spécialistes, universitaires et enseignants, pour être racontés aux enfants. En marge, de courts extraits font entendre la musique du texte ancien.
En fin d'ouvrage, des pistes pédagogiques sont proposées aux enseignants par des enseignants pour exploiter ces récits en classe.
Premiers titres parus :
. Récits de création
. Déesses de l'Olympe
. Ulysse


. Rome revisitée (suite et fin)

De multiples raisons peuvent motiver un voyage à Rome. Mais se rendre dans la ville éternelle sans prendre le temps de découvrir la Rome chrétienne ferait passer à côté d'une bonne partie de "La Ville" (Urbs). Celle-ci, avec son architecture, ses ouvres d'art, respire l'expérience chrétienne. La foi est à la source de ces merveilles que l'on contemple.
Pourtant deux questions traversent l'esprit : Pourquoi des croyants originaires de l'Est de la Méditerranée ont-ils ressenti la nécessité de venir à Rome ? Pourquoi Rome est-elle encore aujourd'hui une ville incontournable si l'on parle de l'Église ?
À Rome, le visiteur est "ad limina apostolorum" (au seuil des apôtres Pierre et Paul).
Ce dossier a été élaboré pour accompagner et servir de guide à des élèves en voyage de découverte.
Pour chaque séquence, deux ressources : une fiche pédagogique pour l'accompagnateur et des fiches pour les élèves.
Ce mois-ci : À la découverte de la cité du Vatican et le bilan du voyage - le Pape et la papauté

. Le dialogue entre catholiques et protestants hier et aujourd'hui (suite et fin)
Se référant à l'histoire religieuse de la Mayenne, cette séquence s'attache à comprendre l'adhésion de cette région au protestantisme au XVIème siècle. Elle aborde les réticences et le combat contre la "nouvelle religion", et ce qu'il en résulte aujourd'hui.
Quatre séances interdisciplinaires sont disponibles.
Ce mois-ci, les deux dernières séances : Quelle place pour le protestantisme en Mayenne ? et, Quel dialogue entre catholique et protestant ?

. Le bestiaire de l'évangile
Les animaux croisés tout au long des quatre évangiles sont devenus d'une manière ou d'une autre des symboles de la religion chrétienne. Cette séquence propose d'aller à leur découverte à travers l'exploration des vitraux d'une église.

. Cinéma et christianisme
Comment le christianisme inspire-t-il implicitement ou explicitement des films ? Six d'entre eux ont été sélectionnés et sont significatifs de l'histoire du 7ème art. Ces ouvres nées d'auteurs très différents appartiennent à des genres variés, qui vont de la comédie burlesque au drame. Il ne s'est pas agi de réunir des films consacrés à la vie du Christ ou illustrant la Bible ou tel événement chrétien. Car, si "le christianisme a bien compris l'homme" (Pascal), c'est que le mystère chrétien prend en charge toute l'aventure humaine, en révèle la misère et la gloire, la sanctifie dans toutes ses dimensions, sans distinction a priori entre profane et sacré. Il est alors possible de lire la révélation chrétienne dans des ouvres artistiques à sujet profane, ouvres de croyants comme de non-croyants. On pense à Ordet de K. Dreyer, à Rome ville ouverte de Rossellini ou encore L'Evangile selon Matthieu de Pasolini., chefs-d'ouvre spirituels, dont les auteurs n'étaient pas forcément chrétiens.

. La mise au tombeau de Monestiés
À l'initiative des professeurs d'arts plastiques et de français, la classe de 3ème du collège Sainte-Marie à Albi s'est attachée à valoriser l'ensemble statuaire de Monestiés, qui représente un élément du patrimoine local. En partenariat avec la mairie, les élèves ont ainsi réalisé des documents à destination des touristes.



. Des religions et des hommes
Ce site propose aux enseignants, enseignants-documentalistes et élèves d'accéder à leur demande au téléchargement de plus de 2500 séquences vidéos. Réparties selon 3 niveaux de scolarité, elles sont indexées aux points-clés du programme scolaire et couvrent 20 disciplines...
Cette vidéothèque comporte notamment une collection intitulée Des religions et des hommes, écrite et présentée par Jean Delumeau, membre de l'Institut, professeur honoraire au Collège de France. L'objectif est de présenter les différentes religions en les replaçant dans leur contexte historique.
Accéder à la liste de l'ensemble des vidéos de la collection.

. Animaux et sagesse orientale

En Chine, les quatre animaux, encore appelés quatre pouvoirs ou quatre figures, sont les symboles et les gardiens des quatre orients dans l'astrologie chinoise et le feng shui(il s'agit d'un des Arts Taoïstes, au même titre que la médecine chinoise traditionnelle ou l'acupuncture). Ce sont le dragon azur de l'Est (Bois), la tortue noire du Nord (Eau), le tigre blanc de l'Ouest (Métal) et l'oiseau vermillon du Sud (Feu). Vers la fin du IIème siècle avant J.C., ils ont été intégrés dans le système des cinq éléments avec la licorne jaune du Centre (Terre).
Ils sont aussi reconnus par la tradition occultiste japonaise Onmyodo inspirée par la théorie chinoise des cinq éléments, et très souvent évoqués dans les mangas, dessins animés et jeux vidéos japonais.
(Source : Wikipedia)

Educateurs, enseignants, formateurs

Vous avez envie d'aborder le fait religieux

- avec des élèves,
- dans des dispositifs de formation,
- ou encore dans des réunions d'information

Rendez-vous sur notre site

vous y trouverez
des textes de réflexion
et des outils
pour vous y aider...

Parution mensuelle depuis avril 2005



| Pour vous désabonner de la lettre d'infos, cliquez ici |

Responsable du site : Stève Lepleux
Développement : Guilhem Ferrier - Réalisation multimédia : Brigitte Allouche.
www.enseignement-et-religions.org