Si ce message ne s'affiche pas correctement cliquez ici
. Le site Enseignement et Religions a bientôt 4 ans
Environ une centaine de documents sont mis en ligne annuellement. Aujourd'hui 640 personnes sont abonnées à la lettre d'information. La fréquentation est stable par rapport à 2006-2007 avec 700 connexions par mois.
2008 a été consacré à l'alimentation habituelle du site. De plus, une formation des coordinateurs du fait religieux a été organisée. Des ateliers d'écriture Web leur ont ainsi été proposés lors de leur dernière réunion de coordination afin de les aider à mieux participer à l'animation du site.

. Et si vous offriez un livre pour Noël...
En cette période de Noël, les librairies proposent toutes une sélection d'ouvrages qui concernent les religions. La connaissance et l'analyse des œuvres d'art sont une entrée privilégiée pour accéder à la dimension religieuse de l'homme créateur. Aussi, deux ouvrages ont retenu notre attention :

. Dieu et ses images : une histoire de l'Eternel dans l'Art, Bayard, 2008.
Ce dernier livre de François Bospflug synthétise ses travaux antérieurs et en éclaire les problématiques. Il a présenté son ouvrage lors du premier séminaire de l'Institut de recherche et d'histoire des textes qu'il anime avec Yolanta Zaluska.

. 100 lieux pour raconter l'histoire des religions, Françoise Bayle et François Bospflug, Aubanel, 2008, 256 p.
Les deux auteurs ont choisi de présenter les cinq principales religions du monde contemporain : l'hindouisme, le bouddhisme, le judaïsme, le christianisme et l'islam, "en les découvrant par leurs hauts lieux, qu'il s'agisse de lieux mythiques telles les montagnes sacrées, de sites archéologiques ou d'édifices encore fréquentés par les fidèles". Cela représente une vingtaine de sites et sanctuaires pour chacune des religions. Appuyé par une riche iconographie (estampes, gravures, photographies, peintures), cet ouvrage à la croisée de l'histoire de l'art nous convie à un édifiant voyage. De l'Asie au Moyen-Orient en passant par l'Europe, l'Afrique et l'Amérique, c'est une multitude de sites ayant marqué l'histoire de l'humanité (Angkor, Bénarès, Jérusalem, Lhassa, La Mecque, Rome, St-Jacques de Compostelle...) dont la construction et les métamorphoses sont décryptées. Cet ouvrage est égalemet illustré d'une centaine de photos de sites. Ils sont expliqués et commentés. Des résumés sur chaque religion, des tableaux et des textes, des glossaires et des cartes complètent l'ensemble.
Une telle approche, essentiellement culturelle, sera particulièrement utile à ceux qui abordent le fait religieux pour en donner une meilleure intelligence.

. Le religieux comme dimension fondamentale de l'homme
En France, depuis quelques années, le fait religieux interroge les réseaux et les moyens de communication sous la pression des événements et pour des raisons multiples, politiques, sociologiques, éthiques, voire philosophiques. Cette interrogation se manifeste sous deux traits :
- une certaine recomposition de l'espace religieux autour de pôles de cristallisation différents,
- une certaine séparation entre le religieux structurel et le religieux culturel plus vive que jamais.
Aussi une évolution sensible de la réception du religieux apparaît dans la société. Il s'agit moins d'un effacement progressif du religieux que d'une mutation importante de l'expression religieuse. Celle-ci se modifie dans ses points d'émergence et dans son rapport à la vie sociale.
A partir de ces quelques éléments d'observation, il est possible de se demander en quoi le religieux révèle l'homme en son être même.
. Enquête sur les traductions de la Bible
L'objectif de cette séquence révèle qu'il n'y a pas une version unique de la Bible, qui recueillerait l'accord de tous (scientifiques, croyants, responsables des diverses religions fondées sur la Bible, etc.). De la même façon, il s'agit de faire découvrir que, dans la Bible même, il existe différentes interprétations d'un événement, d'un point théologique ou d'une interrogation existentielle. Pour autant, on ne peut pas faire dire ce qu'on veut à la Bible. Des exercices de comparaison de différentes traductions de passages de la Bible aideront à saisir la pluralité des interprétations. Elles permettront de comprendre que celles-ci sont liées à la diversité des sources (textes hébraïques ou grecs par exemple), des interprétations et des compréhensions d'un même message.
. Oser aborder le fait religieux en classe
Pourquoi une telle frilosité dès lors qu'il s'agit d'aborder le fait religieux en classe ? Une enseignante d'histoire-géographie en collège s'est lancée dans l'expérience et témoigne.
. Trois thèmes iconographiques chrétiens
Dominique Ponnau, ancien directeur du musée du Louvre, explore trois thèmes chrétiens : l'Annonciation, la Lamentation sur le Christ mort et les disciples d'Emmaüs. Cette sélection thématique met au coeur du débat la représentativité et l'irreprésentativité du Christ.
. Pour s'interroger sur le rapport entre culture et religion
Monseigneur Eric Aumonier, évêque de Versailles et responsable de l'Enseignement catholique, soulève trois points d'attention, sous forme de questions à travailler : la culture et l'homme, le religieux à ne pas considérer comme un élément séparé, la connaissance de son pays et de son histoire. Il évoque dans un second temps ce que l'on peut souhaiter aux enseignants : engagement de l'intelligence, regard respectueux, des connaissances qui s'appuient d'abord sur son propre patrimoine, la perception de l'enjeu de la relation raison et foi.
. Sur les pas d'Antoinette-Sophie Desfontaines...
Voici le plan d'un parcours "initiatique" proposé aux élèves de collège. Partant du lieu de baptême d'Antoinette-Sophie, l'église Saint-Séverin, ils suivront celle qui deviendra Mère Desfontaines jusqu'à Reuilly dans le XIIème arrondissement de Paris. Cet itinéraire leur fera découvrir le Paris de la Révolution hors des sentiers battus et rencontrer des personnages connus de l'époque. Une façon originale d'aborder l'histoire et le fait religieux à partir des fondateurs des établissements scolaires.
. Une expérience de culture religieuse en collège
Que connaissent réellement les élèves des trois grandes religions ? Que connaissent-ils des cultes pratiqués dans les différents pays du monde ? ... Pour répondre à ces questions, le collège Saint-Joseph de Granchamp (Morbihan) a décidé de proposer un cours de culture religieuse aux classes de 4ème et 3ème. Leur expérience rend compte des difficultés et des points d'appuis qu'ils ont rencontrés.
. L'étude du religieux dans Crépuscule de Victor Hugo
Comme souvent dans l'œuvre poétique, Victor Hugo construit dans Crépuscule son propre univers religieux. Pour lui, cela fait partie de la mission prophétique qu'il attribue au poète. Dans son élan créateur, il emprunte des éléments aussi bien à l'Antiquité qu'au christianisme. Cette séquence permet notamment d'aborder les thèmes chrétiens d'amour du prochain et de vie après la mort. Elle montre également que les notions religieuses font partie du registre lyrique.
. La problématique de la culture chrétienne
A la dernière réunion des coordinateurs, Pierre Gire, philosophe et responsable de la recherche à l'Université Catholique de Lyon, a fait un exposé sur la "problématique de la culture chrétienne". Cette notion assez imprécise, apparue ces dernières années, est par certains aspects dangereuse. Elle pourrait laisser entendre qu'on oppose "culture religieuse" (en fait culture de la chrétienté, dans un certain système romano-impérial) et "culture non chrétienne" (les autres cultures). Pierre Gire préfère ainsi parler de "perspective chrétienne sur la culture", sur toutes les cultures, dans sa double dimension d'immanence et de transcendance. De Pierre Gire, on pourra lire également Repères pour une mission éducative, paru en septembre 2008 aux éditions Cerf - Collection Recherches morales.

Cette proposition thématique sur la ville de Jérusalem est destinée aux classes de 2nde. Cinq entrées didactiques ont été retenues : l'histoire, le français, l'anglais, l'histoire de l'art et l'arabe. Deux axes ont également été choisis : Jérusalem en tant que ville sainte et la religion dans le regard des autres. L'un des intérêts de ces séquences est d'apporter aux lycéens une connaissance de base sur les liens entretenus par les trois monothéismes avec cette cité sainte.
Ici, l'entrée se fait par la littérature sur le thème du voyage en Orient.


LES RELIGIONS SUR LA TOILE

. Internet, un nouveau continent à évangéliser
Cet article publié par La Croix en mai 2008 analyse le développement de l'offre d'outils pour répondre à la soif spirituelle des internautes.

. Le site de la Conférence des évêques (CEF) fait peau neuve
Davantage de lisibilité, du multimédia, de l'interactivité, etc. c'est ce qu'offre le nouveau portail de la CEF qui a également opté pour un nouveau nom de domaine. Désormais accessible par www.eglise.catholique.fr, il gagne une visibilité maximale sur Internet. Clair, aéré, enrichi et mieux organisé que sa précédente version de 2001, il se veut la vitrine du dynamisme de l'Eglise catholique en France.

. Internet et religion
Qu'est-ce qu'Internet peut changer en matière de pratiques et croyances ? Depuis quelques années en effet, on voit naître des e-church (église virtuelles). Si les réticences des religieux à se servir du Web sont encore nombreuses, des sites toutes religions confondues ont néanmoins été ouverts. Jean-François Meyer, historien suisse, interroge cette nouvelle donne, analyse les effets et les enjeux de ce phénomène. A signaler l'abondance de liens proposés à la fin de chaque chapitre.
Internet et religion, Jean-François Mayer, Infolio, 2008 192 p.

. Boire le calice jusqu'à la lie. La coupe d'amertume

La coupe est l'image traditionnelle de la colère de Yahvé. Le calice (calque du mot latin cadix, utilisé par les traducteurs) est déjà une épreuve pénible mais s'il faut, en plus en boire la lie, le résidu amer qui s'est déposé au fond, le châtiment est absolu. C'est celui en tout cas que le Dieu d'Israël réserve aux méchants : "Le seigneur tient en main une coupe, il verse un vin âpre et fermenté : ils le boiront, ils en laperont même la lie, tous les impies de la terre". On confond aujourd'hui ce calice avec celui dont se plaignait le Christ au Mont des Oliviers. Cette confusion est entretenue par l'usage exclusivement liturgique du calice (dans son sens propre : "vase où se consacre le vin à la messe") qui, sans renvoyer à ce passage, semble faire de la coupe d'amertume une allusion au Nouveau Testament.

(Extrait de : Les allusions bibliques : dictionnaire commenté des expressions d'origine biblique, Jean-Claude Bologne, Larousse, 1991).



Educateurs, enseignants, formateurs

Vous avez envie d'aborder le fait religieux

- avec des élèves,
- dans des dispositifs de formation,
- ou encore dans des réunions d'information

Rendez-vous sur notre site

vous y trouverez
des textes de réflexion
et des outils
pour vous y aider.


Parution mensuelle depuis avril 2005



| Pour vous désabonner de la lettre d'infos, cliquez ici |

Responsable du site : René Nouailhat - Rédaction : Béatrice Mas
Développement : Guilhem Ferrier - Réalisation multimédia : Brigitte Allouche.
www.enseignement-et-religions.org