Analyse narrative de l'Evangile de Marc
Etudier un évangile en cours de français de 4ème ... est-ce réalisable ? Cette séquence répartie en 9 séances relève brillamment le défi.
Projet réalisé au Collège Sainte-Marie à Albi

Introduction
Étudier un évangile en cours de français de 4ème… est-ce réalisable ?
Chercher à répondre à cette question est devenu un défi à relever : il est à l'origine des pages qui vont suivre.

Les interrogations, ont été, au départ, bien plus nombreuses que les réponses :
- comment faire comprendre la démarche aux élèves, puis aux familles, qui pourraient penser que nous proposons des séances de catéchèse à la place des cours ?
- comment intégrer l'étude d'un récit complet dont l'accès est difficile pour des élèves de treize ans, qui entrent dans ce que l'on appelle aujourd'hui, la pré-adolescence, et dont les préoccupations sont si éloignées du religieux ?
- comment trouver le bon équilibre entre le désir de ne pas choquer ceux qui croiraient en une démarche prosélyte et celui de mettre une petite pierre à l'édifice qui vise à lutter, dès le collège, contre l'inculture religieuse des lycéens et des étudiants ?
- peut-on poursuivre un tel but et s'engager dans l'étude d'un grand texte aussi fortement connoté sans prétention ?
- quelle approche adopter pour relever ce défi sans éluder ces questions ?

Plusieurs années ont été nécessaires pour que quelques réponses se profilent et que le projet prenne forme, puis se mette réellement en place. Une première tentative a consisté en l'étude, de quelques extraits de l'Évangile de Marc en classe, et au travail sur l'oralité avec des comédiens notamment, (jamais entièrement abandonné depuis) ; à la fin duquel, ces derniers ont donné dans l'établissement une représentation appréciée des élèves. L'année scolaire suivante, c'est un groupement de textes un peu différent, composé de passages de l'Ancien Testament et de passages de l'Évangile de Marc qui a été proposé. Les séances de travail, au cours de ces deux expériences, entièrement intégrées à la discipline ont été fructueuses, elles ont surtout sans cesse cherché à clarifier les choses quant à la confusion possible avec de la catéchèse évoquée plus haut ; ce qui a été tout à fait admis. Pourtant, il manquait une certaine unité et le déroulement de la séquence a été assez laborieux, ne trouvant pas son rythme. Il manquait surtout une ouverture, un aboutissement qui donne davantage sens à l'ensemble du travail.

C'est pourquoi, sans que le projet ne soit jamais arrêté, - il s'est enrichi peu à peu -, l'idée d'aller vers l'étude de l'œuvre intégrale s'est imposée. Abandonner le travail sur des extraits et se consacrer à l'étude du récit dans son ensemble est devenu une évidence, non pas que tous les versets aient été étudiés, bien sûr c'est impossible en 4ème et en peu de temps ; mais la démarche conçue comme une approche narrative a été la nouvelle "clef" essayée. Le but plus précisément poursuivi, a été de concevoir la séquence dans son ensemble comme une expérience esthétique : contact direct avec une œuvre par la lecture, expérience moins morcelée avec un récit porteur de sens, et surtout expérience plus libre finalement, car même si la lecture est sans cesse guidée pour faciliter un minimum de compréhension, elle devient une œuvre-objet culturel plus neutre et plus ouverte. Pour amplifier l'approche esthétique recherchée, la confrontation avec des œuvres d'art du musée des Augustins de Toulouse, puisque l'analyse d'image fait aussi partie du programme de français, a constitué l'ouverture recherchée.

Les pages proposées sur ce site veulent donc s'adresser à des collègues qui se posent les mêmes questions par rapport à une aventure pédagogique liée au fait religieux. Elles ne sont que quelques réponses à parfaire, elles peuvent être mises en place différemment.

Il s'agit d'une séquence de 9 séances directement exploitables en classe, toutes précédées d'une présentation pédagogique pour le professeur. Elles ne sont qu'un choix simplifié de l'expérience complète décrite dans le mémoire pour le diplôme "Sciences et enseignement des Religions" (Promotion 2004) déposé au CUCDB à Dijon. Ce dernier comporte 15 séances dont un CD-Rom avec les photos des œuvres d'art et le questionnaire-découverte liés aux passages de l'évangile de Marc étudiés.

Détail des séances exposées
Séances 1 et 2 : Des fiches d'introduction pour préparer les élèves à la lecture d'une œuvre du 1er siècle.
Séance 3 : Une approche de la notion de lieu.

Quatre lectures méthodiques :
Séance 4 : Lecture méthodique 1 (Le début : Marc chap. 1)
Séances 5 et 6 : Lecture méthodique 2 (Deux passages comparés : 1, 1-14 et 6, 14-29)
Séance 7 : Les personnages
Séance 8 : Lecture méthodique 3 (L'entrée à Jérusalem : 11, 1-11)
Séance 9 : Lecture méthodique 4 (Le dénouement : chap. 14, 15 et 16, 1-8)

Nous rappelons qu'à deux reprises - mort de Jean le Baptiste et entrée à Jérusalem -, une question est liée à la mise en résonance déjà évoquée avec des œuvres d'art du musée des Augustins de Toulouse ; le projet ayant été mené à Albi. Il est toutefois possible de réaliser les fiches en éludant la question, ou en trouvant une photo, ou bien encore une œuvre dans la région de chacun. Nous insistons sur le fait que ce lien "analyse texte/ analyse d'image" s'est révélé être très fructueux.

Isabelle Mimart
Enseignante en lettres
Collège Sainte Marie - Albi
Créé le 02/12/2011
Modifié le 05/12/2011