L'?cole et le fait religieux
Un texte clé et déterminent pour la prise en compte de la dimension religieuse de la culture à l'école. Jean Delumeau, grand historien français continue ici la réflexion de Régis Debray.
En préambule, je tiens à préciser que je suis acquis depuis longtemps à la position défendue par Régis Debray sur l'enseignement du fait religieux à l'école : il s'agit d'une nécessité de notre temps.

Pour ma part, j'ai essayé d'apporter une contribution à cet enseignement par les quarante-six émissions intitulées Les religions et les hommes que j'ai présentées sur la cinquième chaîne. Je constate que ces émissions ont été constamment rediffusées depuis leurs premières présentations à l'écran en 1996. J'en conclus donc qu'elles correspondent à une demande et à un besoin. Tout indique en effet qu'une majorité de parents et d'élèves est favorable à l'enseignement de l'histoire religieuse et souhaite qu'il apporte des informations sur toutes les grandes religions de la planète et qu'il ne se confonde pas avec une catéchèse. Je sais également que cet enseignement suscite néanmoins inquiétude et méfiance, et ce, dans deux directions opposées. Ne va-t-on pas, de façon camouflée, réintroduire le catéchisme à l'école ou, à l'inverse, ne va-t-on pas, sous prétexte d'histoire comparée, relativiser la foi religieuse dans l'esprit des enfants croyants ? Ces objections sérieuses doivent naturellement être prises en compte.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Jean Delumeau
Professeur honoraire au Collège de France
 
Créé le 02/12/2011
Modifié le 02/12/2011