La construction des monastères et des cathédrales
Un débat radiophonique imaginaire entre St Bernard, Suger et Pierre Le Chantre pour saisir l'enjeu de la controverse entre les tenants d'un christianisme s'appuyant sur les monastères et ceux qui s'appuient sur l'essor des villes et la visibilité des cathédrales. Pour les élèves de cinquième.
Objectifs
- Comprendre la diversité des conceptions religieuses et des confessions de foi à l'intérieur du christianisme.
- Saisir l'enjeu du débat entre les tenants d'un christianisme s'appuyant sur les monastères et ceux qui s'appuient sur l'essor des villes et la visibilité des cathédrales.

Destinataires : Élèves de Cinquième

Supports
- Dossier spécial d'Enseignement catholique, document, n° 1882, nov-déc, 1993.
- Maître Guillaume et le journal des bâtisseurs de cathédrales, bande dessinée de François Bourgeon et Pierre Dhombre, Fleurus, 1979.

Source : Travail réalisé par les enseignants du collège Saint-Colomban à Luxeuil.

Un dossier spécial Enseignement catholique documents a présenté quelques exemples de recherche-action poursuivie par des enseignants de Franche-Comté, de la maternelle au post-bac. Sur un point précis du programme d'histoire en cinquième, à propos de la construction des monastères et des cathédrales, des enseignants  ont retenu le débat imaginaire entre Saint Bernard, Suger et Pierre le Chantre, dans la version de leurs propos recomposés.
Celle-ci a été publiée dans Maître Guillaume et le journal des bâtisseurs de cathédrales, une bande dessinée de François Bourgeon Pierre Dhombre, éditée aux Editions Fleurus en 1979 page 29. De là, ils proposent aux élèves de faire ressortir la diversité des conceptions religieuses de saint Bernard et de Suger, toutes deux référées à l'Évangile et à la pluralité des confessions de foi qui caractérisent la diversité initiale du christianisme.

EXERCICES A REALISER

Avant d'aborder la controverse sur l'art au service de la religion au Moyen-Âge, il est nécessaire de faire connaissance avec l'Église de cette époque et plus précisément de comprendre ce qu'est la vie monastique, il s'agit donc d'aborder les questions suivantes :
- Qu'est-ce qu'être moine ?
- Quels sont les différents ordres religieux ?
- Quelle est la vie dans un monastère ?
On peut faire à cette occasion la visite d'une abbaye de la région.

Découvrir le rôle d'un moine
Faire jaillir des idées autour du mot moine. Observer l'aspect extérieur (tonsure,  sandales), découvrir son rôle (prêtre, livres, écritures), sa vie quotidienne (vie de communauté ou ermite).

Découvrir le rôle d'une abbaye
Comparer les documents municipaux sur une abbaye de la région avec les descriptions dans les manuels scolaires. Décrire le paysage qui entoure l'abbaye (centre d'accueil, école, bibliothèque, atelier de copiste, église, cloître...) Associer ces lieux avec les aspects de la vie d'un moine. Enfin étudier l'histoire locale à travers l'histoire de l'abbaye.

Etudier la controverse entre Suger et Saint Bernard
Étudier la controverse Suger/Saint Bernard à propos de l'art au service de la religion. Les élèves disposent d'un document imaginant un débat réunissant trois personnages contemporains : Saint Bernard, réformateur des Cisterciens ; Suger créateur de Saint-Denis et Pierre Le Chantre, haut dignitaire de la Cathédrale de Paris.
Pour Suger, "dans la maison de Dieu, rien n'est trop beau pour élever l’esprit vers le créateur". Pour Saint Bernard,  "tout ce qui plaît à l'œil détourne du Dieu invisible".  À l'aide de tableaux comparatifs, repérer les arguments des uns et des autres : pourquoi construire les cathédrales, quel est le sens de la richesse des édifices et de la décoration ? Enfin, chercher qui étaient Suger et Saint Bernard.

Cette séquence pédagogique est extraite  de l'ouvrage "Enseigner les religions au collège et au lycée", publié par le CRDP de Franche-Comté - les éditions de l'atelier - Editions ouvrières (coll. Histoire des religions), Paris, 1999.

Les auteurs sont :
- Jean Joncheray, Professeur honoraire à l'Institut catholique de Paris - Département de théologie pratique - faculté de théologie ICP et Membre du Conseil de rédaction des "Recherches de science religieuse",
- René Nouailhat, Responsable de la Mission Enseignement et Religions.
Créé le 02/12/2011
Modifié le 02/12/2011