La classe de BTS, ou la derni?re occasion d'aborder le fait religieux dans le syst?me scolaire
Sacré, religieux, fanatisme, une séquence de français en classe de BTS comptabilité.
Ce document est extrait des Actes du Colloque de l'ARELC de novembre 2002.

Dans mon activité professionnelle, deux convictions m'animent. Un professeur c'est celui qui notamment sème l'espérance : tout est possible à l'échelle d'une vie. L'école, c'est un lieu pour prendre du recul.

Justifications pour cette séquence
Le rapport Debray sur "le fait religieux fait partie intégrante de la culture générale et ne saurait s'en distinguer. Donc il ne peut y avoir de culture sans aborder le fait religieux".

Le programme
- améliorer la qualité d'expression orale et écrite,
- approfondir la réflexion sur les grands problèmes de société, sur les grands problèmes qui structurent l'individu.

Des manuels et des sujets d’examen
- Le sacré. Français, textes et méthodes, E. Pouzalgues, Damon, A. Bouchez, J.M. Martin, A
Vergnon, Nathan, 1994.
- La religion à la carte, Jean Delumeau, sujet inédit, BTS blanc, Annabac, français BTS, Hatier, édition 2001.
- Les visages du fanatisme, sujet de synthèse donné en 1999, BTS hôtellerie restauration, Annabac, français BTS, Hatier, édition 2001.
- Les grandes religions et l'expression religieuse dans l'art, CNED, cours de BTS communication des entreprises.

Des interrogations d'étudiants
- le conflit israélo-palestinien, pourquoi ?
- le 11 septembre 2001, pourquoi ?
- la religion fabrique-t-elle le fanatisme, la guerre ?
- les sectes, le processus qui amène une personne à faire ce choix ?

Les moyens
- résumés, vocabulaire, discussions (sujets d'examen)
- dossiers de synthèse (sujets d'examen)
- exposés oraux et écrits
- débats

Des distributions
- de textes littéraires,
- d'extraits d'essais des articles de presse,
- d'images mouvantes : documents télévisuels, cinématographiques,
- d'images statiques : dessins de presse, photos, tableaux, affiches publicitaires,
- de graphiques et statistiques.

Les étudiants doivent contribuer à la recherche et à l'apport de documents
Remarques : importance de la motivation, de la relation de confiance étudiant/professeur, de la notion d'utilité ou de nécessité.

Je pourrai ajouter : "à propos de la laïcité et de la religion, le gouvernement n'a pas mis les moyens sur ces problèmes là" (Jean Louis Borloo, Ministre de la Ville en visite aux Minguettes, France Inter, 7 novembre 2002).

Cette séquence se déroule en début de 2ème année en classe de BTS comptabilité. Il s'agit d'une bonne classe mais les objectifs culturels doivent rester modestes. Insistance pédagogique sur le vocabulaire pour aider à la réflexion et faciliter le compte-rendu d'une pensée, (mon garde-fou par rapport au risque de manquement à la laïcité, le dictionnaire Le Robert en sept volumes).

Logiques de cette séquence
1) Du sacré aux religions, avec deux dérives possibles et non automatiques : le repli identitaire, le fanatisme,
2) La notion relative du Bien et du Mal,
3) Les origines du sacré, son actualité, son avenir,
4) Le sacré, du particulier au collectif.

Objectifs pédagogiques
1) Maîtrise d'une technique : acquisition de savoir-faire en vue de l'examen (maîtrise du résumé, vocabulaire, discussion (révision), maîtrise de la synthèse des documents).
2) Humain : savoir, savoir-faire, savoir-être autour de trois mots : connaissance, fanatisme, tolérance.

Intitulé de la séquence : Sacré, religions, fanatisme

Sacré
Le besoin du sacré et ses origines (article "sacré" dans Encyclopedia Universalis).
Travail : lecture analytique (rappel d'une méthode pour réaliser un résumé), la notion de sacré : définition, enjeux d'une conception moderne (désacralisation, formes nouvelles), problématique, l'universalité du sacré.
L'ambivalence du sacré.
Travail : lecture analytique, devoir n° 1 : résumé de 850 mots en 220 mots (1ère partie).

Religions
Les formes élémentaires de la vie religieuse (E. Durkheim, 1912, PUF, Coll. Quadrige).
Tableau des grandes religions actuelles : bouddhisme, judaïsme, islam, hindouisme, catholicisme, protestantisme.
Travail : établissement des convergences et des divergences, résumé supplémentaire : « religion à la carte » (Jean Delumeau, des religions et des hommes, DDB, 1997)
Du sacré religieux à la sacralisation de la nation : le peuple, le nationalisme au XIXème (Jules Michelet, 1846, Flammarion). Le sacré, le nationalisme contemporain (Robert Tessier, Cerf, 1991).
Travail : devoir n° 1 : discussion sur la connaissance d'autrui et la tolérance (2ème partie).

Fanatisme
Les visages du fanatisme :
- Document 1 : "les ravages du fanatisme", Voltaire, dictionnaire philosophique, 1770/1772.
- Document 2 : "la science en question", François Jacob, les jeux des possibles, avant-propos, Fayard, 1982.
- Document 3 : "tyran ou martyr", Emile Cioran, Précis de décomposition, Gallimard, 1949.
- Document 4 : "la démocratie, antidote du fanatisme", Bernard Poulet, l'événement du jeudi, 12 janvier 1989.
- Document 5 : "155 écrivains dénoncent l'intolérance", Le Monde, 24 février 1989.
Travail : vers la réalisation d'une synthèse de documents : étude du plan, définition du problème, conséquences, solutions.
Conclusion de la séquence : l'avenir "les nouvelles orientations de la recherche spirituelle", François Champion, Martine Cohen, Le Débat, mai/juin 1993, Gallimard.

A propos d'un thème à risque(s), j'ai pris la précaution d'évoquer le fait religieux de la manière la plus ouverte possible puisque les pratiques énoncées vont au-delà des grandes religions connues. Prendre en compte l'évolution de notre société, c'est respecter le référentiel de Français en classe de BTS.

Michel Gallet
Professeur certifié de Lettres Modernes
Créé le 01/12/2011
Modifié le 16/12/2011