Les différents traitements du savoir religieux dans les écoles publiques européennes
Flavio Pajer, membre de la congrégation pour l'éducation à Rome, présente l'enseignement des religions dans les écoles publiques européennes. On découvre une véritable diversité et hétérogénéité des approches. Un texte éclairant et instructif.
Puisque l’école est le lieu par excellence de l’alphabétisation formelle et systématique de l’élève, qui y apprend les donnés élémentaires des différents savoirs (école primaire) et les apprend d’une façon disciplinaire et critique (école secondaire), on peut et on doit se demander quels types de savoir religieux proposent les différents cours d’enseignements religieux présents dans les curricula de la presque totalité des systèmes éducatifs de l’Union Européenne. Quel est le principe de lecture adopté pour analyser-apprendre-comprendre-évaluer le fait religieux en tant qu’objet d’une discipline scolaire ? Autrement dit : quelle est la science académique de référence invoquée comme garant (en amont) de la valeur rationnelle et culturelle du discours religieux proposé à l’école ? Est-ce une théologie confessionnelle ? ou est-ce les sciences religieuses non théologiques ? ou bien les unes avec les autres sans exclusion de principe ?

En examinant ce qui se passe en Europe de ce point de vue, nous constatons la présence de quatre modèles majeurs (que je brosse ici de façon sommaire, sans entrer dans les multiples nuances des différents systèmes nationaux).

Pour en savoir plus, cliquez ici

Flavio Pajer
FEC
CUCDB
 
Créé le 28/11/2011
Modifié le 19/10/2012