Religion et pouvoir politique
La thématique "religion et pouvoir politique" permet un regard très large sur les périodes abordées. Il s'agit dans  proposer aux enseignants des clefs de compréhension non seulement du passé, mais aussi de l'actualité qui y puise ses racines.
Ce dossier a été constitué par le groupe [lienInt=73]Histoire Géographie[/lienInt]

La thématique générale "religion et pouvoir politique" permet un regard très large sur les périodes abordées. Chacun de sous-thèmes sera traité selon la méthode suivante :
- synthèse de connaissances ;
- proposition de documents avec trame d'analyse ;
 - propositions d'utilisations pédagogiques avec des exemples de séquences pédagogiques (collège et lycée).
- bibliographie ;
- notions clefs et problématiques ;
Il s'agit de proposer aux enseignants des clefs de compréhension non seulement du passé, mais aussi de l'actualité qui y puise ses racines.




- Constitution du christianisme et de l'empire chrétien
L'histoire du christianisme ancien est souvent présentée comme si le christianisme existait dès le premier siècle. Au début, pourtant, les premiers mouvements chrétiens sont des mouvements juifs, participant de la division de l'histoire juive de cette époque. Ces mouvements sont multiples et s'intègrent différemment dans les diverses régions du pourtour méditerranéen ou de l'Orient asiatique. Ce n'est que dans les structures de l'Empire romain que ces mouvements vont s'unifier, "s'impérialiser" et que, dans le même temps, l'Empire va se "christianiser". On peut vraiment parler de "christianisme" au moment où la religion chrétienne devient religion d'Empire.

- L'Islam, les Islams : De Mahomet à l'Islamisme
L'idée courante, répandue aussi bien dans les manuels d'histoire que dans de nombreux milieux musulmans contemporains, consiste à croire qu'une des spécificités de l'islam réside dans une fusion par essence du religieux et du politique, du spirituel et du temporel. Au-delà d'un enjeu d'apparence purement intellectuel, cette idée reçue est au cœur des problématiques actuelles de l'islam fondamentaliste. Les islamistes se nourrissent de cette conception, idéalisant ainsi l'expérience du Prophète. Toute la question est de savoir si l'expérience de Mahomet à Médine est normative ou une simple péripétie de circonstances. L'islam doit-il sacraliser une expérience du passé et s'enfermer dans des nostalgies à jamais apaisées, ou bien doit-il faire un effort de mémoire, renouer avec sa grande tradition d'ijtihad, d'effort intellectuel d'interprétation, afin de trouver des réponses adaptées aux cultures et aux temps présents. Les fondamentalismes actuels ne résultent-ils pas d'une sérieuse amnésie ? La voie vers la démocratie est-elle vraiment fermée à l'islam ?

- [lienInt=124]L'Islam et la république française[/lienInt]
- [lienInt=125]L'Islamisme[/lienInt]
- [lienInt=222]La république et l'Islam dans l'Algérie coloniale[/lienInt]
- [lienInt=272]Attentats du 11 septembre : que veut Ben Laden ?[/lienInt]
- Les islamistes du Maroc condamnent les attentats de Casablanca en mai 2003
- L'Islam dans sa diversité

- Pouvoir temporel, pouvoir spirituel en occident (XIIe-XIIIe S) (A paraître)
L'occident médiéval est chrétien. Cette affirmation recouvre une réalité religieuse mais aussi sociale et politique. Comment étudier cette période sans faire référence à ce que nous connaissons aujourd'hui, la séparation des domaines et des pouvoirs ? Comment établir un rapport à l'homme chrétien et aux communautés chrétiennes sans relier le religieux à une notion de foi dans le sens contemporain du terme ? Et comment étudier les relations entre les différents acteurs politiques et religieux (pape-roi-empereur…) en n'oubliant pas qu'ils appartiennent tous à la Chrétienté ?

- La monarchie absolue de droit divin au temps de Louis XIV
Quels sont les fondements de la monarchie de droit divin en France ? (références bibliques, baptême de Clovis : lien avec les chapitres sur l'origine du christianisme dans le programme de seconde).
Quels sont les rapports entre le roi et l'Eglise dans l'évolution de la monarchie de droit divin vers une monarchie absolue de droit divin (lien avec les chapitres sur la Renaissance et sur la fin de l'Ancien Régime toujours dans le programme de seconde).
Comparaison entre la monarchie de droit divin en France, dans l'empire byzantin, dans le Saint Empire Romain Germanique au XIIe siècle lien avec le chapitre sur la Méditerranée au XIIe siècle).
La monarchie absolue de droit divin à son apogée en France : quels sont les germes de son effondrement dont elle est porteuse. (Lien avec le chapitre sur l'Ancien Régime et la Révolution Française).

- De l'Etat confessionnel à la neutralité de l'Etat
De 1789 à 2005, des changements radicaux ont fait passer la France d'un Etat confessionnel à la neutralité de l'Etat. Comment les régimes successifs ont-ils traité cette question et abouti à la sécularisation de la société civile ? Un siècle plus tard, les débats actuels (Commission Stasi) montrent que le principe de laïcité a encore besoin d'être éclairé et vivifié dans contexte différent.

- Introduction
[lienInt=126]1789 - 2005 : Religion et pouvoir politique en France[/lienInt]

- Le point des connaissances
[lienInt=127]1789 -1905 : De l'état confessionnel à la neutralité de l'Etat[/lienInt]
[lienInt=128]1905 - 2000 : Des relations pacifiées[/lienInt]

- Etudes de documents
[lienInt=129]Le Concordat[/lienInt]
- Le loi de séparation des Eglises et de l'Etat : étude de documents

- Séquences pédagogiques
[lienInt=186]Rapports de la papauté et de la République du XIXe siècle[/lienInt]

Groupe histoire et géographie
Créé le 28/11/2011
Modifié le 27/09/2012