Dossier : Art sacré et patrimoine
L’enseignement de l’histoire des arts ne pourra pas être entrepris sans une réelle compréhension de l’art sacré. Ce mois-ci, un itinéraire permet d’aborder ce sujet dont la richesse documentaire paraît intarissable !
L'art sacré et l'étude du fait religieux sont totalement indissociables. On ne peut étudier l'un sans l'autre. Voici quelques pistes d'entrée d'un parcours immense par sa richesse et multiple par sa diversité.

Une introduction au patrimoine religieux par une réflexion autour de l’art, le sacré et la religion (d’après Danièle Hervieu-Léger de l’EHSS)

On a, de longue date, mis en évidence les ressemblances entre l'expérience spirituelle et mystique, d'une part, et l'expérience artistique : l'une et l'autre engagent l'accès à une transcendance ; l'une et l'autre concernent intimement l'individu, mais sont susceptibles d'un partage collectif de haute intensité émotionnelle ; l'une et l'autre requièrent l'adhésion croyante et l'effort ascétique ; elles génèrent, chacune pour leur part, des états alternés d'extase et de sécheresse ; elles suscitent des virtuoses et des spécialistes ; elles s'accommodent rarement des régulations sociales et institutionnelles, etc.

Bien plus, de multiples glissements peuvent être repérés entre l'un et l'autre registre, soit que la logique de l'un absorbe la logique de l'autre (en matière d'"art sacré", par exemple), soit même qu'une substitution délibérée soit mise en œuvre entre eux, en vue par exemple, de (re)charger la pratique religieuse (ou la pratique artistique) en absoluité et en densité émotionnelle.
Comment interpréter ces échanges ? La mise en évidence entre art et religion ne suffit évidemment pas, sauf à postuler (ce qui est une posture parfois attestée) une sorte d'indistinction originaire entre la sphère de la religion et celle de l'art. En fait, on ne peut saisir le ressort de ces phénomènes - celui, par exemple, de l'émergence romantique d'une "religion de l'art"- qu'en les plaçant au cœur des enjeux culturels, sociaux, économiques et politiques d'un moment historique dans lequel les frontières mêmes de ces sphères se décomposent et se recomposent : dans le cas cité, celui, notamment de la logique moderne d'une sécularisation qui désarticule la capacité de la religion de donner intégralement son sens au monde et à l'expérience des sujets.

Qu'en est-il -à la lumière des réflexions de l'histoire, de l'esthétique et de la philosophie de l'art, mais aussi de la sociologie et de l'anthropologie historiques des religions- des transferts contemporains entre art et religion, que les sociologues et anthropologues de la modernité religieuse décrivent et que les artistes thématisent ?

Pour faire converger et confronter la diversité des points de vue sur cette question, on retiendra trois entrées :

1 - Le "sacré" en commun
Partant de la définition durkheimienne classique du "sacré" comme "émotion des profondeurs" et comme "ordre", on peut explorer les modalités communes selon laquelle les acteurs religieux et les artistes se réfèrent à cette notion pour donner sens à ce qu'ils font, et comment l'approfondissement de la sécularisation produit la réorganisation de cette référence, et précisément sa redistribution -dans les deux sens- entre le registre de l'art et celui de la religion.

2 - La religion et l'art : l'utopie en commun
Partant cette fois de l'idée selon laquelle la religion est cette forme du croire qui organise, par excellence, la représentation collective et individuelle de la continuité d'une lignée humaine, on peut examiner la manière dont l'art tend aujourd'hui à relayer la religion pour assurer, face à la contrainte moderne de l'immédiateté d'une part, et face à la tendance massive à la fragmentation individualiste des liens sociaux d'autre part, la préservation de l'utopie d'une communion générale des humains, couramment pensée comme la régénération d'une unité originaire perdue : la manière dont les pratiques musicales sont travaillées par l'utopie du métissage universel (planétaire) des cultures.

3 - Les lieux du sacré
Enfin on peut interroger précisément la manière dont des lieux spécifiques inscrivent matériellement l'affinité élective entre art et religion, et avec quels effets sur l'art et sur la religion qui y sont pratiqués : monastères convertis en espaces culturels, par exemple, mais aussi lieux de musique construits comme des temples ; festivals substitués à des étapes de pèlerinage, mais aussi festivals devenus pèlerinages, etc.

DÉCOUVRIR LES SITES À VISITER

HISTOIRE
. Le moyen-âge, l'art roman, l'art gothique
. L'histoire du christianisme à travers l'art sacré

L'ART SACRÉ ET SON PATRIMOINE
. Musée d'art sacré
. Le patrimoine religieux du Diocèse de Coutances & Avranches
. Le Musée d'art sacré du Gard
. Cité des Manuscrits du Mont Saint-Michel
. Musique et art sacré
. La musique sacrée (wikepedia)
. L'art bouddhique (wikipedia)
. L'art de l'islam (wikipedia)
. L'art du judaïsme
. L'art juif au XIXe siècle
. L'art tibétain
. Sculpture sacrée du Bouddhisme

RENCONTRE AVEC DES ARTISTES DE L'ART SACRE
. Maurice Denis : le pari tenu d’un peintre qui se voulait chrétien
. Isabelle Emmerique, laqueur et Maître d'art
. Frithjof Schuon, principes et méthodes de l'art sacré

RÉFLEXIONS AUTOUR DE L'ART SACRÉ
. Le protestantisme et les images
. L'éthique des images
. L'art religieux de Bodil Kaalund
. Le spirituel dans l'art contemporainRuptures et convergences
. Sculpture et statuaire dans le christianisme occidental
. Design et symbolique

DOCUMENTAIRES EN VIDÉOS
Hildegard de Bingen
"Femme mystique du XIe siècle, contemporaine de Bernard de Clairveaux et des croisades, elle eut des visions où on lui révéla les énergies qui régissent l'univers. Elle fut femme savante contrairement à de nombreuses mystiques de cette époque, elle écrivit sur la musique, la botanique, les pierres, la médecine... Pratiquement toutes les images sont tirées de ses livres, de son monastère. Une des musiques a été écrite par Hildegard. Le texte provient du livre des visions de Hildegard."

envoyé par zindabad7.

. Conférence de Marcel Gauchet : "L'art, le sacré, l'inquiétude"
. Présentation des guides du "Patrimoine chrétien"
. Créateurs d'objets liturgiques
 
Créé le 25/11/2011
Modifié le 25/11/2011