Au début était la fête ?
La fête comme rite anthropologique antérieur au religieux
Ce document a été réalisé par le groupe ETP

Objectif : À travers une démarche éducative envisager la fête comme rite anthropologique antérieur au religieux. Permettre de donner un sens individuel et collectif aux fêtes qui rythment l'année.

Durée : 4 séances d'1 heure

Etape 1 : Pourquoi ce choix ?
Porte d'entrée : au début de l'année scolaire,  repérer les fêtes qui vont ponctuer l'année comme elles ont ponctué les années passées :
- la fête comme rite
- la fête qui marque le temps
Travailler avec les élèves le sens de la fête comme moment " ancreur d'humanité "

Etape 2 : Les représentations

(Pour le professeur, dans la préparation)
Ecrire la représentation de la notion de " fête " qu'il imagine que les élèves en ont  puis mesurer l'écart avec ses propres conceptions

Séance 1
Dresser l'inventaire des représentations des élèves :
- faire avec les élèves la liste des fêtes
- pourquoi dit-on que l'on a à faire à des fêtes ?
- comparer avec la définition du dictionnaire
- classer les fêtes par types

Travail entre les séances 1 et 2 :
Comment parle-t-on de la fête : faire l'inventaire des expressions ayant trait à la fête.

Etape 3 : les séquences d'apprentissage

Séance 2
Mise en commun :
- ce qui est semblable
- ce qui est différent
- les éléments constitutifs de la fête
- pourquoi, comment une fête peut-elle être ratée ?

Séance 3
A partir des éléments constitutifs, dégager la dimension anthropologique de la fête et en particulier :
- comment le rite scande le temps
- comment le rite structure le groupe
- comment le rite met en geste une vision du monde
 
Séance 4
Ouverture sur la dimension religieuse :
- à partir d'un texte à dimension religieuse, dégager la dimension religieuse d'une fête actuelle.

Etape 4 : Evaluation de la séquence

Différentes modalités QCM
A partir d'un texte, relever les types, caractéristiques de fêtes
Un commentaire personnel

Groupe outil ETP
Créé le 24/11/2011
Modifié le 24/11/2011