Joyeux noël. Un film de Christian Carion Terminale bac pro. La parole en spectacle
Le film peut être lu comme une œuvre théâtrale, presque comme une tragicomédie : exposition, nœud de l’intrigue, dénouement. L’exposition montre les forces en présence, militaires et surtout humaines : comment des êtres si différents se sont-ils retrouvés là, dans ces tranchées ? La fatalité de l’Histoire les écrase : les dieux sont en colère, le tonnerre gronde, les « orages d’acier » s’abattent sur ces pauvres êtres, qui meurent par milliers. Le nœud de l’intrigue est constitué par la douce mise en place des fraternisations.

Pour lire le document, cliquez-ici

Anne-Martin Brunet
Professeur de Lettres Histoire
 
Créé le 26/01/2016
Modifié le 28/01/2016