Visiter une église : un espace orienté, un itinéraire
Faire découvrir les clefs nécessaires à la compréhension d'une église en tant espace symbolique codifié .
Publics visés : avec tous les niveaux d'élèves
Objectif :
Faire découvrir qu'une église est un espace symbolique et qu'il n'y a pas de symbolique sans référence au corps.
Montrer qu'il s'agit d'un art didactique codifié, qu'il est nécessaire de posséder quelques clés pour comprendre.
Expliquer la fonctionnalité de l'édifice hier et aujourd'hui.
Prendre en compte que le regard d'aujourd'hui n'est pas celui des contemporains de la construction.
Etudier le message religieux des sculptures, des vitraux.
Explorer la matérialité du monument et les moyens mis en œuvre pour exprimer ce message.
Compétences à mettre en œuvre
Préparation : Quelque soit la classe concernée, un carnet de visite semble indispensable pour faire quelques croquis, fixer les connaissances….et rendre actifs les élèves. Jumelles et boussole peuvent rendre des services. Ce questionnaire est donc très " généraliste " afin d'être adapté au monument visité, en adaptant le vocabulaire au niveau des élèves.
Il faudrait pouvoir fournir quelques plans, documents pour les aider à comprendre les évolutions.

VISITER UNE EGLISE : UN ESPACE ORIENTE, UN ITINERAIRE

" Vous êtes-vous aperçu qu'il y a une architecture qui marche ? Je me suis avisé de ça l'autre jour à la cathédrale du Mans, en descendant la nef centrale, où les arcs aigus alternent avec les ogives, et où quatre nervures soutiennent la voûte d'une série de tentes successives. Quand on descend vers la porte, on voit tout s'ouvrir, s'écarter, se déployer, s'avancer majestueusement à votre rencontre et passer lentement derrière vous pour vous envelopper".
Paul Claudel, Conversation dans le Loir-et-Cher


Introduction

Avant la visite, chercher à qui est dédiée cette église, si elle est cathédrale, abbatiale ou simple paroisse. Est-ce une église de pèlerinage construite pour abriter le corps d'un saint ? A quelle époque a-t-elle été bâtie ? dans quel style ?

1) L'intégration au site
- L'église est-elle au centre de la ville ? Structure-t-elle un quartier ? Pourquoi ?
- Autrefois, se trouvait-elle au cœur de la ville ou à la limite des remparts ?
- Est-elle sur une hauteur ? au centre d'un cimetière ?

2) L'extérieur : l'impression d'ensemble
Il est bon de faire le tour de l'église avant d'y pénétrer pour juger de sa taille, des formes extérieures : quelle impression ressent-on en la regardant ?
- Est-il possible de donner l'orientation du chevet ?
- Quels sont les matériaux des murs ? de la toiture ?
- Quelle est l'importance des baies par rapport aux pleins ?
- Comment les murs sont-ils contrebutés ?
- La façade :
Est-elle précédée d'un parvis ? A quel mot fait penser "parvis" ? Celui-ci existait-il au Moyen Âge ?
Dessiner un croquis de la façade. Y a-t-il des statues ? des vitraux ? une rosace ? un ou plusieurs portails ?
Pourquoi un programme sculpté en façade ?
Le décor des tympans est lisible par les passants : que veut-il signifier pour celui qui va entrer dans l'église ? Quelles sont les scènes représentées ?
S'il y a un décor sculpté : les personnages sont-ils à même échelle ?
Comment sont-ils disposés ? Portent-ils des objets ? Lesquels ? Comment sont-ils habillés ? Portent-ils des auréoles ? Y a-t-il des animaux ? Ces derniers existent-ils dans la réalité ou bien sont-ils imaginaires ?
Le clocher est-il sur la façade ?
- Le chevet, le clocher
Quels sont les points cardinaux ? Vers quelle direction le chevet est-il tourné ?
Dessiner la forme du chevet. Combien de chapelles absidiales sont-elles greffées sur ce chevet ? Comment sont-elles disposées ?
Le clocher se trouve-t-il au carré du transept ? Latéral ? De quelle forme est-il ?
Pourquoi le clocher est-il important ?

3) L'intérieur : la nef
- Le seuil : comment la séparation est-elle marquée entre l'espace profane et l'espace sacré ? Faut-il descendre quelques marches ? Traverser un narthex ? Y a-t-il un  bénitier à l'entrée ?
- L'impression ressentie en entrant correspond- elle à celle de l'extérieur ? Le volume intérieur paraît-il plus grand ? plus petit ?
- La nef est-t-elle unique ? triple ? longue ?
- L'ensemble est-il du même style ? de la même époque ?
- Où le regard est-il conduit dès l'entrée ? En quoi est-ce important d'avoir un repère pour se diriger ?
- Le couvrement : charpente en bois ? voûte ? coupoles ?
- Quelle est la forme de la voûte ?
- Plus encore qu'aujourd'hui, la voûte est un élément essentiel du langage artistique : pourquoi ?
 
4) Le plan
- Dessiner le plan en retrouvant les éléments découverts à l'extérieur.
- En quoi est-il fortement symbolique ?
- Quels sont les espaces de célébration ? de l'assemblée ? de circulation ?
- Quelle est la proportion entre le chœur et la nef ? Qu'en déduire sur l'utilisation de ce chœur à l'époque médiévale ?
- Combien la nef compte-t-elle de travées ?
- La chapelle d'axe est-elle de même dimension que les autres ?
- Que voit-on dans les chapelles latérales ? A quelle fonction étaient-elles dévolues ?
Pourquoi ?
- Y a-t-il une crypte sous le chœur ? Qu'abritait-elle ? Qu'évoque cet espace souterrain pour l'homme médiéval? Et aujourd'hui ?

5) Les vitraux
- Comment la lumière pénètre-t-elle dans l'église ?
- Quelle est la couleur dominante des verrières situées au sud ? Et celle des verrières du nord ?  Que symbolisent-elles ?
- La lumière du matin est-elle celle de l'après-midi ?
- Comment interpréter le passage du rayonnement solaire à travers les vitraux au cours de la journée ?
- Quelle est la forme des fenêtres ? Sont-elles toutes identiques ? Sont-elles groupées par deux ? trois ?
- Est-il possible de "lire" les scènes représentées ? de repérer les médaillons ? ou    l'iconographie est-elle une peinture sur verre du XIXe s. ? un vitrail contemporain ?
- Quelle atmosphère crée ces vitraux dans l'espace ?

6)   La fonction liturgique du mobilier
- Où se trouve l'autel en usage aujourd'hui ? Qu'en déduire ?
- Quel est son matériau ? En quoi peut-on y lire un symbole ?
- Y a-t-il d'autres autels dans l'église ? Comment expliquer cette évolution ?
- S'il est possible de regarder la table de l'autel, que remarquez-vous dessus ? Que signifient les signes gravés dans la pierre ? Que renferme au centre la cavité fermée par une pierre dont le scellement est visible ? Pourquoi ?
- Où se trouvent les fonts baptismaux ? Justifier leur emplacement.
- Des stalles sont-elles installées dans le chœur ? Qui occupaient ces stalles ?
- Où se trouve le tabernacle ? Un retable est-il placé derrière pour le mettre en valeur ? Pourquoi est-il signalé par une lampe ?
- Une chaire existe-t-elle ? Quel était son usage ?
- Voyez-vous un orgue ? Quel est son rôle ?
- Si l'église est cathédrale, repérer la cathèdre.

Conclusion
Pourquoi la beauté de cette église nous touche-t-elle encore aujourd'hui ?
Dans l'architecture d'une église médiévale, il est possible de repérer une transcription de la symbolique des nombres que saint Augustin considéraient comme sacrés, en particulier les douze premiers. (trois pour la Trinité, quatre symbolise le monde, les quatre fleuves du paradis, les évangélistes. Multiplier ces chiffres donne douze, qui signifie l'alliance du monde spatial et du temps sacré, donc le temps achevé, mais aussi les apôtres, les signes du zodiaque, les tribus d'Israël). Compter les chapelles absidiales, les travées, les fenêtres, les portails est un exercice riche d'enseignements.

Monique Béraud
Animatrice patrimoine
 
Créé le 22/11/2011
Modifié le 19/10/2012