Le fait religieux dans la Rome antique
Pierre Dussère, coordinateur de l'Observatoire des Programmes et des Manuels scolaires nous livre un travail de réflexion approfondie sur la Rome antique dans le nouveau programme d'Histoire de 6ème. Le fait religieux semble souvent absent et abordé en pointillé...
On s’en étonnera peut-être, mais force est de se rendre compte à première lecture des programmes d’histoire de 6ème que les thèmes mis à l’étude ne prennent à peu près pas en compte les questions religieuses : on n’y trouve vraiment qu’une seule mention explicite au thème n° 2 : "l’empereur(…) fait l’objet d’un culte". Il est vrai qu’il en allait déjà de même dans le programme de 1996, lequel au demeurant ne comportait qu’un seul thème : "Rome, de la République à l’empire" et était encore plus succinct.
 
Tout au plus pourrait-on voir une ouverture  implicite sur le religieux dans la découverte à faire par les élèves des lieux symboliques de Rome, donc des temples, "sanctuaires" (au §  "démarches"). Le fait religieux est enfin abordé de biais par la romanisation  qui (…) ne fait pas disparaître la diversité religieuse et culturelle.

Quant aux  textes fondateurs, et à leur rapport au religieux, l’étude en est laissée au Français puisque : "La fondation de Rome fournit l'occasion de confronter quelques textes (extraits de Virgile et de Tite-Live par exemple) et des données archéologiques1".

Nous pensons en outre qu’on ne saurait réduire le Fait religieux à Rome à l’expression des classes sociales ou à son instrumentalisation par le pouvoir, pas davantage bien sûr le limiter pour les élèves à une description rapide de quelques dieux, façon mythologie : on a expliqué des représentations de Jupiter, Mars, Venus et leurs attributs, ça y est on a traité la religion romaine ! Est-ce tant que cela de la caricature ?

Quoi qu’il en soit, on trouvera encore dans l’édition 2004 du manuel de la collection Hatier une double page2 sur la société romaine où une place notable quoique succincte est faite aux croyances religieuses et aux dieux. Il n’y a rien de tel dans les trois manuels de 2009 que nous avons mis en parallèle : Hachette- Magnard-Nathan. Nous ne prenons que ce nombre limité de manuels, à titre de sondage, sans en faire une étude systématique, préférant ici proposer un éclairage sur ce que pourrait signifier "traiter du Fait religieux à Rome" à travers le programme tel qu’il est exprimé.

1 - INTRODUCTION
2 - POUR LE THÈME 1 DU PROGRAMME : La RELIGION à Rome, de l'époque archaïque à la fin de la 2ème guerre punique (-202)
3 - POUR LE THÈME 2 DU PROGRAMME : Auguste et la tentative de restauration sous l'empire face au progrès des cultes nouveaux : ISIS - MITHRA - CHRESTOS
4 - CONCLUSION


ANNEXES
Annexe 1 : Extraits du programme de 6ème, 2009 (BO du 28 août 2008) ROME
Annexe 2 : Le culte impérial, une analyse du Panthéon d'Hadrien à Rome

1. Documents d'accompagnement 1996
2. p. 146-147

Pierre Dussère
coordinateur OPM
Formiris-OPM
 
Créé le 15/11/2011
Modifié le 15/11/2011