Symboles, rites et mythes
Le langage religieux est de bout en bout un langage symbolique et pour initier au fait religieux il convient d’en avoir compris le fonctionnement. Il en va de même pour les arts qui utilisent le même langage et dont l‘oubli ou l’ignorance de ce mode propre de langage confine à une histoire des arts scientifique et inerte, dans laquelle on accumule des connaissances périphériques sans jamais entrer dans l’œuvre. 

Bas-relief représentant
la déesse Ninsun, mère de Gilgamesh selon l'Épopée,
période néo-sumérienne
(fin du IIIe millénaire).
Cette session a pour but de mieux appréhender ce qu’est le symbole et la logique propre de la symbolique afin de permettre à des enfants et à des jeunes d’entrer dans cette dimension de la réalité qui permet une autre compréhension du monde que la seule logique scientifique, rationnelle, technicienne et qui ouvre le champ de la compréhension de la religion et du langage religieux ainsi que des arts et du langage des arts. Mais pour commencer cette session nous devons dire de quoi nous parlons lorsque nous parlons de symbole et de symbolique. Cet exposé aura donc une finalité introductive.

Pour aller plus loin...
Texte issu du site ISTR de Marseille.
 
Christian Salenson
Initiation à la symbolique
ISTR/Marseille 
26, 27 et 28 mars 2014
 
Créé le 16/10/2014
Modifié le 05/11/2014