La musique comme expression du mystère de l'humanité
Mgr André Dupleix, secrétaire général adjoint de la conférence des évêques de France, livre ses réflexions sur le patrimoine musical et les enjeux de sa transmission.
Il importe que, dans toutes nos instances d’éducation et de formation, à tous niveaux de convictions ou d’appartenance culturelle, nous rappelions non seulement la réalité objective du patrimoine artistique de nos civilisations mais le rôle effectif que peuvent avoir l’expression symbolique et le langage de l’art, dans la construction et la réalisation d’un monde ou la paix, l’amour et l’espoir, sont plus forts que la violence, la mort ou la démission.

Je cite volontiers ces paroles de Dominique Ponnau, conservateur général du Patrimoine et Directeur honoraire de l’Ecole du Louvre : "Je ne vous propose pas je ne sais quelle religion de l’art. Je vous dis seulement : embarqués sur le vaisseau tragique de la vie, nous n’avons pas d’autre choix que de miser sur l’espérance. Or l’espérance a partie liée avec le mystère ; le mystère –quelque nom que nous lui donnions ou que nous nous abstenions de lui donner - a partie liée avec la beauté ; la beauté a partie liée avec l’art ; l’art a partie liée avec le divin. Point n’est besoin de croire en Dieu, encore moins de croire en tel aspect de son visage, pour se sentir animé, habité du mystère inouï que les formes ne sont là que pour suggérer, en son au-delà déjà là... La culture religieuse et l’art aujourd’hui, selon la multiplicité de leurs facettes, nous apprivoiseront à l’humble approche du mystère de la beauté, du mystère de l’amour."

Pour en savoir plus, cliquez ici

Mgr André Dupleix
Évêque
Ifer Dijon
Créé le 14/11/2011
Modifié le 04/05/2015