Le gladiateur de Dieu
Le portrait de Cecil B. DeMille, un des fondateurs d’Hollywood et un des « piliers du temple » jusqu’à sa mort en 1959, et l’analyse de son œuvre (70 films), des films bibliques, mélodrames et comédies, aux westerns et films d’aventure.
Rappelez-vous... Les Dix commandements, Samson et Dalila. Du grand spectacle et toujours la présence incontournable de Moïse. Cecil. B. De Mille savait faire. Avec ses 70 films, il nous a fait découvrir le christianisme musclé, le lyrisme, la croyance en la réincarnation sur fond de paysages qui renvoyaient à la beauté du monde et à ses séductions. Mais on ne saurait oublier ses westerns et ses indiens ainsi que ses relations particulières avec le président Roosevelt.
 
L'auteur, critique à la revue Positif,  enseigne à l'Ecole normale supérieure et s'est spécialisé dans le cinéma hollywoodien.
 
Cecil. B. De Mille : le gladiateur de Dieu
Jean-Loup Bourget
Hors collection Presses Universitaires de France
216 pages; 22 euros
Créé le 21/06/2013
Modifié le 28/06/2013