Héritage en partage : juifs, chrétiens, suite
Les juifs et les chrétiens possèdent un héritage commun, la Bible. Mais comment ont-ils été amenés à se différencier ? Une activité pédagogique proposé par le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme.
1 - OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES DE L’ACTIVITÉ

Les jeunes rassemblent les pièces d’une fouille archéologique, lesquelles posent des interrogations sur l’origine de la séparation. Peu à peu, les participants reconstituent l’énigme d’un processus inscrit dans un contexte historique et politique spécifique. En conclusion de l’atelier, la confection d’un poisson en cuivre repoussé récapitule les points de convergence entre les deux traditions.

Les objectifs visés sont de :
- Montrer que ces deux traditions, fondements, avec la Grèce, de la civilisation occidentale, dans ses valeurs, ses textes fondateurs, son interprétation du monde, sont tout à la fois histoire, culture, spiritualité et humanisme.
- Saisir les singularités des deux traditions, en mettant en avant les points de rencontre et de jonction, sans omettre les divergences fondamentales qui ont conduit à la séparation, aux controverses, disputations et persécutions.
- Faire comprendre que la séparation ne s’est pas produite brutalement, mais qu’elle a été le résultat d’un processus lié à des contingences historiques précises, qui ont débuté avec la destruction du Temple. La rupture est due autant à des facteurs politiques qu’à des facteurs théologiques. D’un tronc commun naissent deux branches divergentes, qui s’affrontent, puis s’opposent l’une contre l’autre. Le judaïsme rabbinique, privé d’autonomie politique, produit le Talmud tandis que le christianisme, en accédant au pouvoir par l’Empire romain, propage la messianité de Jésus.
- Sortir ainsi des images stéréotypées, véhiculées par une longue histoire de discriminations et de persécutions. Nous espérons, en offrant une lecture de l’histoire, à la lumière des dernières recherches, et en valorisant les patrimoines communs, œuvrer à promouvoir, dans le cadre scolaire, une éducation au respect mutuel.
- Montrer comment les formes littéraires et artistiques (texte, art, iconographie, architecture), qui ont été un lieu d’affrontement, ont aussi été un espace d’échanges et de rencontres entre ces deux cultures.
- Donner des repères historiques et géographiques clairs.

2 - TERMINOLOGIE LIMINAIRE
3 - LES RAPPORTS ENTRE JUIFS ET CHRÉTIENS

. La Bible et la formation du judaïsme antique
. La lente séparation entre chrétiens et juifs
. Les guerres contre Rome et leurs conséquences pour les juifs et les chrétiens
. Le Moyen-Âge : du dialogue à la radicalisation
. Juifs et chrétiens dans la modernité

4 - JUDAïSME/CHRISTIANISME
. Le corpus des textes
. Le rapport au texte
. Le rapport à l'image
. Les cycles liturgiques
5 - LE PARCOURS DANS LE MUSÉE
6 - QUESTIONNEMENT ET ORIENTATIONS POSSIBLES
7 - LIEUX D'ATELIERS PÉDAGOGIQUES
8 - REPÈRES CHRONOLOGIQUES
9 - LEXIQUE
10 - ÉLÉMENTS DE BIBLIOGRAPHIE

Anne Rothschild, Stéphane Encel
Musée d'art et d'histoire du Judaïsme
5 mars 2011

 

Créé le 11/12/2012
Modifié le 12/12/2012