Le fait religieux n'est-il pas
Que peut-on entendre par l'expression "fait religieux" ? Quel travail d'éducation devrait entraîner l'enseignement du fait religieux ?
Le rapport Debray, paru en 2002, préconise, de façon pressante, "l'enseignement du fait religieux dans les écoles". Cet appel s'adressait à l'école laïque. L'école privée cependant, et particulièrement l'enseignement catholique, ne sauraient faire comme s'ils ne l'entendaient pas

Mises à part quelques réticences, difficilement compréhensibles, la majorité des Français semblent bien convenir de l'opportunité d'un tel appel, notamment au vu de l'inculture religieuse assez généralisée.

Toutefois des questions de toutes sortes ont vite fait de surgir, concernant et le concept de "fait religieux"  et la manière de l'enseigner : qui va assurer cet enseignement ? … comment le développer ? … et finalement qu'est-ce que "le fait religieux"  lui-même ?

A ce questionnement, j'ose apporter ici ma contribution.
Une double contribution, l'une dans l'ordre de l'intelligence des concepts "fait religieux" et "enseignement du fait religieux", l'autre de l'ordre de la pédagogie que pourrait, et devrait, induire l'enseignement du fait religieux dans les écoles.

Donc deux réflexions, dont la première aura pour principal objectif de préparer la seconde :
1) Que peut-on entendre par l'expression "fait religieux" ?
2) Quel travail d'éducation devrait entraîner l'enseignement du fait religieux ?

Pour lire l'intégralité de cette réflexion, cliquer ici.

A lire aussi sur Enseignement et Religions
- La relation au fait religieux : réflexions sur les concepts
Créé le 28/09/2012
Modifié le 28/09/2012