Le vocabulaire de la religion à l'école
Ce travail d'analyse distingue les termes de "culture religieuse", "catéchèse", "pastorale", "enseignement du fait religieux" et "dimension religieuse" de l'acte d'enseigner.
LA METHODE

Ce travail d'analyse distingue les termes de "culture religieuse", "catéchèse", "pastorale", "enseignement du fait religieux" et "dimension religieuse" de l'acte d'enseigner.

1) Une première règle établit qu'il n'y a de distinctions pertinentes que sur un fond commun (le genre prochain aristotélicien). Il semble qu'ici, l'ensemble des termes convoqués relève du "discours religieux" ou, plus généralement encore, du discours concernant la religion. C'est-à-dire qu'on n'envisagera pas l'ensemble du vocabulaire de la religion, lequel met en œuvre d'autres catégories liées au religieux, comme celle de la pratique, qu'elle soit sociale, éthique ou cultuelle.

2) Contrairement à Saussure qui prétendait que les différences constituant la structure d'une langue pouvaient être comprises indépendamment de l'évolution historique de leurs constituants, nous estimons qu'en l'occurrence l'éclairage historique donne du sens aux termes et à leurs rapports. La démarche sera donc résolument diachronique. Disons même que les concepts ne seront pas étudiés pour eux-mêmes, mais en tant qu'ils sont les indicateurs d'une pratique, de ses enjeux et de son évolution.

3) Nous serons particulièrement attentif à l'incidence de ces changements et aux évolutions des pratiques et du vocabulaire dans les établissements de l'Enseignement catholique ; non seulement parce que c'est le lieu de notre exercice, mais aussi parce que les problèmes de distinction ne se posent que là. Et nous le ferons en privilégiant la problématique de l'enseignement du fait religieux, objet principal de la formation.

LES THESES DEFENDUES

1) C'est le passage du "catéchisme" à la "catéchèse", ou plutôt l'évolution dont ce changement de vocabulaire est l'indice, (1er mouvement) qui a introduit dans le vocabulaire les termes de "pastorale" et de "culture religieuse" respectivement distinguées de la catéchèse. (2ème mouvement).

2) Chacun des deux pôles ainsi apparus va faire l'objet d'une évolution importante qui va notamment revisiter son vocabulaire et introduire de nouvelles distinctions. La critique (justifiée) du terme "culture religieuse" lui a fait préférer l'expression "enseignement du fait religieux" (3ème mouvement) à côté d'autres expressions concernées par l'articulation de la foi et de la culture.

3) De son côté, la catéchèse a fait très récemment l'objet d'un travail important des évêques de France qui l'ont partagée et redistribuée en plusieurs niveaux, introduisant ou réactivant ainsi d'autres vocabulaires, comme "1ère annonce", "initiation", etc. (4ème mouvement).

4) Quant au terme "pastorale", qui ne désigne pas à proprement parle un type de discours religieux, mais qui mériterait une étude sémantique approfondie pour lui-même, il sera considéré comme englobant pour une partie des termes concernés par le discours religieux.

Pour lire l'intégralité de cette contribution, cliquez-ici.

Dominique Maerten
IFP
1er avril 2006
Créé le 01/02/2012
Modifié le 21/11/2012