Fait religieux, culture religieuse, pastorale ... des fertilisations croisées
Le texte de l'intervention de Claude Berruer lors de la réunion des coordinateurs du fait religieux.
Monsieur Claude Berruer, Secrétaire Général Adjoint au SGEC, est intervenu le 1er février 2007 devant les coordinateurs du fait religieux.  Il s’est attaché à dire comment la prise en compte du fait religieux pouvait entrer en système avec les responsabilités propres de la mission d’Eglise.

Ainsi une fois la distinction faite entre la pastorale (l’englobant), la prise en compte du fait religieux,  la culture religieuse, avec une place particulière à la culture chrétienne, la première annonce, la catéchèse ordonnée et l’éducation permanente de la foi, il est possible de multiplier à l’infini les fertilisations croisées de ces diverses démarches qui doivent trouver leur cohérence dans le projet éducatif de l’établissement.

L'intervention de Claude Berruer, Secrétaire Général Adjoint au SGEC, devant les coordinateurs de la Mission Enseignement et Religions nous a paru très intéressante à communiquer. En effet, cette intervention s'inscrit bien dans celle d'André Blandin sur la "double appartenance" de l'Enseignement catholique. Et si elle se situe davantage dans le cadre de la "Mission d'Eglise", ce qui est ici rappelé sur les récentes orientations concernant la "première annonce" montre l'importance d'un travail d'intelligence sur les questions religieuses, pour que celles-ci puissent être entendues et exprimées. Et ceci pour tous, avec tous, quelles que soient les convictions de chacun.

Un apport pour éclairer la "ligne de crête" qu'il faut continuer à travailler, sans prosélytisme ni appauvrissement laïciste.

Pour lire l'intégralité de ce dossier, cliquer ici.

Claude Berruer
Secrétaire Général Adjoint
SGEC
1er février 2007
Créé le 01/02/2012
Modifié le 24/07/2012