1

Le propos de cette contribution n’est pas de livrer une étude cinématographique ou pédagogique complète sur Joyeux Noël, un film de Christian Carion fréquemment présenté par les enseignants en Histoire aux élèves de classe de troisième et de première pour l’étude de la Première guerre mondiale. Nous resterons essentiellement sur le terrain religieux, un thème récurrent tout au long de l’histoire, afin d’essayer de sensibiliser enseignants et élèves aux caractères sacrés que ce conflit a pu revêtir ou qu’on a aussi voulu lui faire endosser. Mais, pour rester fidèle à la thématique du film, qui n’évoque que les fraternisations ayant eu lieu lors du premier Noël de guerre, nous limiterons cette réflexion à la seule année 1914.

2

Le film peut être lu comme une œuvre théâtrale, presque comme une tragicomédie : exposition, nœud de l’intrigue, dénouement. L’exposition montre les forces en présence, militaires et surtout humaines : comment des êtres si différents se sont-ils retrouvés là, dans ces tranchées ? La fatalité de l’Histoire les écrase : les dieux sont en colère, le tonnerre gronde, les « orages d’acier » s’abattent sur ces pauvres êtres, qui meurent par milliers. Le nœud de l’intrigue est constitué par la douce mise en place des fraternisations.

3

Mythe, Mnemosyne et Memoria : la mémoire dans l'antiquité gréco-latine (Christine Hersant)
Dans la mesure où la mémoire participe d'une initiation au fait religieux, nous pénétrerons la conception cyclique du temps des univers mythologiques de l'antiquité et du calendrier chrétien, puis nous partirons à la rencontre de Mnémosyne, qui nous invitera à nous interroger sur la notion de temps, tandis que, chez les Romains, c'est Rome, leur cité - l'Urbs -, par-delà le projet de mémorisation élégiaque des cultes et fêtes de Rome des Fastes d'Ovide - qui nous conduira à questionner l'espace et le droit.

4

Première Bac Pro : le fait religieux en français (Anne Martin-Brunet)
Le fait religieux relève de trois niveaux d’exploration possibles : la culture, nécessaire à la compréhension des textes et des documents iconographiques ; les questions sociales, autour d’une réflexion personnelle ; enfin, la construction de la personne à travers la lecture et les questions existentielles qui en découlent. Les thèmes philosophiques sont variés et invitent à développer une réflexion toute aussi variée durant les trois années de la formation.

5

À livre sacré, valeurs universelles ? (Daniel Faivre)
Les sociétés occidentales se sont construites sur un fonds culturel et religieux largement hérité de la pensée judéo-chrétienne. Une telle affirmation relève d’ailleurs davantage de la tautologie que de la révélation. De là découle un second postulat : la première pierre d’achoppement de ces « valeurs judéo-chrétiennes », celle sur laquelle devraient s’adosser toutes les autres, devrait logiquement être à chercher du côté de la Bible. Tel sera donc ici notre propos que de débusquer, dans la Bible hébraïque, c’est-à-dire dans ce qui doit être le socle de notre patrimoine anthropologique et culturel, les assises archaïques des valeurs morales qui fondent nos sociétés contemporaines.

6

Que lit-on dans la Bible ? (Daniel Faivre)
Les réformes successives des programmes n’ont pas encore chassé complètement la Bible des manuels scolaires et celle-ci apparaît encore, sous forme d’extraits dans les manuels du secondaire, comme une source d’étude. Adoptée comme texte sacré par une large part de la population mondiale et reconnue comme tel par l’autre partie, doit-elle faire l’objet, dans notre enseignement et, d’une façon plus générale, dans l’analyse qu’en font les enseignants, d’un traitement particulier ?

 
Enseignant à Sciences Po et spécialiste des Religions, Eric Vinson développe le défi épistémologique et universitaire que représentent la connaissance et l’enseignement du fait religieux. S’attachant à analyser les causes du blocage français face au religieux, il prône la création d’une science du religieux et de la laïcité ; cette nouvelle discipline universitaire constituant selon lui, passage obligé pour une reconnaissance scientifique, puis socio-culturelle de ce champ du savoir, préalable nécessaire à sa vulgarisation et à sa diffusion scolaire. 
Pourquoi sommes-nous tellement aveugles devant la réalité ? ...
 
Auteur : Marc Ferro
 
3 septembre 2015
Éditions : Tallandier
Ce livre tente de montrer que la "crise des religions", visible à travers la poussée fondamentaliste, vient d’une disjonction croissante entre religion et culture(s)...
 
Auteur : Olivier Roy
 
5 janvier 2012
Éditions du Seuil
Sessions nationales E&R en 2016/2017
 
Peut-on tout dire? Tout écrire?
Une formation connectée et interactive pour les enseignants du 1er et 2ème degrés :
e-learning, débats et productions collectives au programme!

Les 9-10 novembre 2016, Collège des Bernardins à Paris : PN019978
 

 
Fraternité, la recherche d'une éthique par le dialogue inter-religieux.
Une formation innovante où théorie et pratique se complètent pour accompagner les enseignants dans la construction d’une fraternité d’intelligence et son expérimentation devant un groupe d’élèves! 
Les 22-23-24 mars 2017, Isfec Alsace-Lorraine : PN 023614

 
Modalités d'inscription et contenus sur 
http://se-former.formiris.org
.

1

Etienne Bécot
Professeur des écoles, Formateur

2

Véronique Huet
Atelier Ethiques

3

Régis Gaudemer
Cours élémentaires, formation initiale et continue

4

Anne Martin-Brunet
Lettres-histoire, lycée

5

Monique Béraud
Histoire des arts et patrimoine

6

Tatiana Amoureux-Detriche
Histoire-Géographie, collège-lycée

7


Christine Hersant
Lettres classiques, collège-lycée

8

Gérard Gobry
Lettres classiques, collège-lycée

9

Daniel Faivre
Histoire de religions, collège-lycée

10

René Nouailhat
Histoire des religions, lycée, formation initiale et continue
 
© Masson
 
 
ACTUALITÉS EUROPÉENNES
European Religious Education EREnews 
European Religious Education EREnews est la lettre d'info diffusée par Flavio Pajer, spécialiste des cours de religions en Europe. Un document qui donne l'ensemble de l'actualité des enjeux en Europe.